Voyage à Londres

L'article du Contact n°95 de Paul Régis et en complément  quelques images de notre nouveau retraité Ph. Vallon.

Jeudi 27 mars

Malgré un lever et un départ très matinaux, nous arrivons à Part Dieu juste un petit quart d'heure avant le départ du TGV à 6h35, heureusement qu'il n'y avait pas de travaux en route… Arrivée Paris à 8h30, on poursuit en RER en direction de la Gare du Nord. Pour passer le temps, on va voir le lever du soleil au pied du Sacré Cœur. Embarquement dans l'Eurostar à 10h30, avec des formalités identiques à un aéroport. Voyage sans histoire, passage du tunnel en 20 minutes. Arrivée à Londres St Pancras à 12h30 heure locale. Casse croûte et petit tour dans le quartier jusqu'à Regent's Canal. Au passage on admire la façade du St Pancras Renaissance Hotel et on jette un œil à la gare de King's Cross. Tout le monde se retrouve à 14h00 pour la visite de la ville en bus sous la conduite de Peter Bloor, un guide « typically british », par son humour, son accent et sa connaissance encyclopédique de la ville.On passe par Westminster, Downing Street, Buckingham Palace, Trafalgar Square, La City… avec quelques arrêts photos en cours de route. Arrivée à l'hôtel en fin d’après-midi (confortable mais assez excentré) et, après installation, on repart en centre-ville à la recherche d'un lieu pour dîner dans le quartier de Soho. Au retour, on profite d'un aperçu de la vie nocturne Londonienne aux alentours d'Oxford Circus.

Vendredi 28 mars

Il faut attendre 9h30 pour accéder au métro en évitant les heures de pointe auxquelles notre pass ne donne pas accès. Alors que plusieurs participants se dirigent vers la relève de la garde, nous commençons la journée par un grand tour chez Harrods, un des temples du shopping qui ferait presque passer le Printemps Haussman  pour  une  supérette de quartier…  Le choix est immense,  les  décors  (et  les  prix ! )  somptueux  mais l'accueil  toujours  aimable  et  courtois  même  si  notre  accoutrement (anorak et sac à dos) nous désigne de toute évidence comme touristes moyens… Un petit tour en bus nous amène près de Green Park que nous traversons (avec pause pique-nique au milieu) pour rejoindre Buckingham Palace. La relève de la garde est maintenant terminée mais nous avons l'occasion de voir sortir quelques invités portant haut la tradition vestimentaire britannique (kilt pour certains et chapeau obligatoire pour les dames.) Descente ensuite en direction de Westminster Abbey, très impressionnante de l'extérieur mais inaccessible à la visite ce jour là si l'on n'est pas déjà en possession d'un pass. Le parlement, situé tout à coté est également remarquable par la taille des bâtiments, la finesse des sculptures et la couleur de sa pierre jaune. Arrêt photo obligatoire pour Big Ben, difficile à cadrer en raison de sa hauteur et de la foule qui arpente Westminster Bridge… Une fois le pont passé, on se retrouve South Bank (rive sud) au début de Queen's Walk (promenade de la reine) qui permet de suivre la Tamise jusqu'à Tower Bridge. La grande roue (London's Eye) est prise d'assaut, on se contentera donc de la regarder d'en bas. Un passage dans Tate Modern (musée d'art moderne installé dans une ancienne centrale thermique) et on rejoint le quartier de St Paul's en empruntant la passerelle piétonne de Millenium Bridge. L'intérieur de la cathédrale St Paul étant accessible gratuitement, on en profite pour apprécier ses dimensions spectaculaires et la richesse du décor de la coupole. On reprend ensuite le bus pour se diriger dans le quartier de Covent Garden via l'artère particulièrement animée du Strand. Covent Garden est un des hauts lieux de la vie culturelle de Londres, mélange de spectacles de rue, de restaurants et pubs, de commerces et de théâtres prestigieux. C'est aussi là que la foule se presse, si vous recherchez le calme, passez votre chemin… Dîner dans un pub (à l'étage, le bas étant réservé aux consommations exclusivement liquides) où nous goûtons au fameux fish & chips arrosé comme il se doit d'une pinte de bière. On rejoint ensuite Oxford Circus via Piccadilly Circus (célèbre pour ses publicités lumineuses) et le métro qui nous ramène à l'hôtel en une petite demi-heure.

Samedi 29 mars

Départ matinal, sous le soleil pour la visite de Greenwich Village, célèbre pour son observatoire et le méridien du même nom (origine des longitudes cartographiques). Sur les conseils des participants précédents nous choisissons le trajet en métro aérien (DLR) à travers le nouveau quartier de Canary Wharf, construit sur les friches des anciens docks à partir des années 90. La transformation est spectaculaire puisque maintenant ce sont les immenses tours des plus grandes banques d'affaires qui se reflètent dans les bassins donnant à l'ensemble une image de puissance assez impressionnante… Débarquement à Greenwich Village à côté du Cutty Sark, l'un des derniers clippers de la route du thé transformé en musée à quai. On parcourt les allées très animées du marché, puis on remonte à travers le parc jusqu'à l'observatoire dont la terrasse offre par beau temps (ce qui est le cas) une vue superbe mêlant l'ancien (Queen's House au pied) au modernisme des tours en arrière plan. Après un déjeuner rapide, nous revenons sur le centre ville en empruntant une navette fluviale qui nous permet de profiter d'un commentaire détaillé sur l'environnement mais malheureusement pas très compréhensible à nos oreilles continentales… La journée se termine en arpentant Régent's Street, la grande artère commerçante qui relie Piccadilly Circus à Oxford Circus en offrant toutes les grandes enseignes dont le fameux Hamleys, l'un des plus grands magasins de jouets au monde (7 étages quand même)

Dimanche 30 mars

C'est la dernière demi-journée, il faut en profiter d'autant que le temps est encore bien clément. On laisse les valises en consigne à St Pancras et on file dans le quartier de Camden, célèbre pour ses marchés (Stables Market, Camden Market…) et ses boutiques de vêtements et chaussures qui font le bonheur des amateurs d'un look personnalisé… Il est déjà midi, on rejoint la gare, heureusement toute proche et on est prêt pour le voyage retour qui se déroulera sans encombre jusqu'en Maurienne, avec une arrivée au-delà de minuit pour les Modanais.

 Ce court séjour aura été l'occasion de découvrir une ville impressionnante de dynamisme, mélange de tradition et d'un modernisme architectural sans complexe, très accueillante à tous points de vue. La formule libre adoptée pour ce séjour était très bien adaptée, chacun pouvant organiser ses journées en fonction de ses centres d'intérêts, néanmoins un minimum de préparation amont était nécessaire pour choisir parmi toutes les possibilités offertes, trois jours sont si vite passés…A reconduire dès que possible dans une autre capitale européenne.

Paul Régis

Cliquez sur une image pour lancer le diaporama !: